Langues

Laboratoire de recherche

UMR 6602 - UCA/CNRS/SIGMA

Mise en œuvre et caractérisation du comportement des matériaux bio-sources

Une partie des récents travaux de l’équipe porte sur le traitement de la farine de bois (hydrophile) comme renfort de composites à matrice polymère (hydrophobe), visant à améliorer les propriétés des composites dérivés. Un traitement par fluoration directe a été appliqué pour diminuer le caractère hydrophile du bois et augmenter sa compatibilité avec le polymère. Les composites fabriqués à partir de ce bois traité montraient effectivement une amélioration de leurs propriétés mécaniques, physiques et hygroscopiques (thèse de Florence Saulnier). Depuis plus d’un an, une autre thèse porte sur le remplacement d’un bras de robot, actuellement en aluminium, par un composite à base de fibres végétales. Après l’optimisation géométrique de ce bras, des essais sont en cours pour déterminer quel éco-composite serait le mieux adapté pour répondre aux sollicitations dynamiques imposées par la structure (thèse d’Anh Vu Nguyen).

Absorption d’eau par les farines de bois

avec ou sans traitement au fluor

Tomographie X d'un composite bois/UP

Modélisation géométrique d’un bras de robot